Appelez-nous 01 45 14 08 15
Éditorial
Accueil Sermons « Bon maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage? »

« Bon maître, que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage? »

Date: 13 octobre 2018

feuille secteur n°899 2018-10-14

Semaine du 14 octobre au 20 octobre 2018 – Année B
Sg 7, 7-11; Ps 89 ; He 4, 12-13 ; Mc 10, 17-30 ; Mc 10, 17-27

Dans sa réponse au jeune homme, Jésus fait référence aux commandements qui se rapportent aux comportements entre les hommes : « Ne commets pas de meurtre, ne commets pas d’adultère, ne commets pas de vol, ne porte pas de faux témoignage, ne fais de tort à personne, honore ton père et ta mère. »

Jésus fait comprendre que la vie éternelle se gagne d’abord dans la relation avec les hommes. Ou plutôt, qu’on ne peut avoir de juste relation avec Dieu si on n’a pas d’abord une juste relation avec les hommes.

Pour établir cette juste relation avec Dieu, Jésus demande ensuite au jeune homme de devenir son disciple et de le suivre. Choix radical qui oblige à renoncer aux richesses pour travailler à l’annonce du Règne de Dieu. Sous-entendu, la vie éternelle que tu demandes commence dès maintenant par le travail pour l’avènement du Royaume. Renoncement aux richesses que le jeune homme riche ne veut pas faire. Et il s’en va.

Le passage tiré du livre de la Sagesse est un exemple d’humilité et de confiance dans le Seigneur : « J’ai prié, et le discernement m’a été donné. J’ai supplié, et l’esprit de la Sagesse est venu en moi. Je l’ai préférée aux trônes et aux sceptres ; à côté d’elle, j’ai tenu pour rien la richesse ». Dans cette attitude, Salomon jeune est l’opposé du jeune homme de l’Évangile qui renonce au royaume de Dieu car il ne veut pas se défaire de ses richesses.
Cette Parole de Dieu « vivante, énergique et plus coupante qu’une épée à deux tranchants » s’applique aussi aujourd’hui à nous quand le Christ nous dit : « Viens et suis-moi ». À quoi sommes-nous prêts pour le suivre ?

Hubert Thorey
Diacre

Illustration : Histoire de saint Francois d’Assise : «le renoncement aux biens materiels» Fresque de Benozzo Gozzoli (Alessio de Lese di Sandro) (1420-1497) Montefalco, Museo Comunale Pinacoteca Civica