Appelez-nous 01 45 14 08 15
Éditorial
Accueil Sermons « Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles »

« Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles »

Date: 22 décembre 2018

feuille secteur n°908 2018-12-23

Semaines du 23 décembre 2018 au 5 janvier 2019 – Année C
Mi 5, 1-4a ; Ps 79; He 10, 5-10 ; Lc 1, 39-45
1 S 1 20-22.24-28 ; Ps 83 ; 1 Jn 3, 1-2.21.24 ;Lc 2, 41-52

4ème dimanche de l’Avent, juste avant Noël, nous sommes à la rupture de deux mondes. Celui d’avant le Christ fait homme, et celui d’après, celui de l’Ancienne Alliance et celui de la Nouvelle, celui de l’Ancien Testament et celui du Nouveau, celui du salut promis et celui du salut advenu. C’est bien cette transition que nous retrouvons dans les différents textes.
L’annonce nous en est faite par le prophète Michée. Il rappelle que Bethléem, qui est le lieu de l’onction de David, est également le lieu où le Christ sera révélé au monde. David, qui gardait le troupeau quand Samuel est venu l’oindre, est remplacé par le Christ, l’oint, qui est le berger de tous les hommes.
Saint Paul nous l’exprime d’une manière différente en montrant qu’avec le Christ, l’offrande change de nature. Elle n’est plus celle qui est prescrite par la Loi, les sacrifices et holocaustes de l’Ancien Testament. Elle devient celle du Christ lui-même, dans son corps, offrande que nous rappelons et renouvelons à chaque Eucharistie.
Enfin, dans le récit de la Visitation, Élisabeth adresse une double bénédiction, à Marie, bénie entre toutes les femmes et à Dieu présent en Jésus, le fruit des entrailles de Marie. Ce moment est aussi celui de la première reconnaissance du Christ avant même sa naissance exprimée par Jean-Baptiste lui-même pas encore né.
4ème dimanche de l’Avent, c’est le moment de faire le bilan de notre préparation en vue de Noël. Notre cœur est-il prêt à reconnaître le Christ dans l’enfant de la crèche ? Quelle place faisons-nous au Dieu qui vient nous visiter, au Verbe de Dieu qui se fait chair ? Goûtons-nous, comme Marie, au bonheur de croire à l’accomplissement des paroles ?

Hubert Thorey, diacre

Illustration : La Visitation (détail), 1941, Romare Bearden (1911-1988), MoMa, New York