Appelez-nous 01 45 14 08 15
Éditorial
Accueil Sermons Maranatha ! Viens, Seigneur Jésus !

Maranatha ! Viens, Seigneur Jésus !

Date: 1 décembre 2018

feuille secteur n°905 2018-12-2

Semaine du 2 décembre au 8 décembre 2018 – 1er dimanche Avent – Année C
Jr 33, 14-16; Ps 24 ; 1 Th 3, 12-4,2 ; Lc 21, 25-28.34 – 36

Ce dimanche deux éléments très importants. D’abord, la TOP dans notre secteur, et le premier dimanche de l’Avent.

1. La TOP. Dans la dynamique du Synode : « Avec LUI, prendre soin les uns des autres et partager à tous la Joie de l’Évangile », Monseigneur Michel Santier invite tous les diocésains à renouveler l’expérience des TOPs, les Tables Ouvertes Paroissiales. L’idée est d’ouvrir la communauté paroissiale aux personnes, aux familles qui connaissent la solitude ou la précarité pour un temps amical, fraternel et chaleureux.

2. Maranatha ! Viens, Seigneur Jésus ! Le mot Avent vient du latin adventus, qui signifie venue ou arrivée. Aujourd’hui commence le temps de l’Avent, 4 semaines avant Noël. L’Avent est surtout pour nous une marche vers Noël. Mais en ouvrant l’année liturgique nouvelle par ces 4 semaines, c’est un autre message que nous transmet l’Église. Nous attendons la venue du Christ sur la terre ! Nous attendons son retour parmi nous ! Les dernières lignes de la Bible au livre de l’Apocalypse annoncent ce retour du Christ au milieu des hommes pour très bientôt : « Oui, je viens sans tarder.» – Amen ! Viens, Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous les hommes.

L’Avent est un temps de réflexion, d’attente d’un ROI déjà annoncé dans l’Ancien Testament, environ 700 ans avant Jésus-Christ. Bien avant la naissance de Jésus, Isaïe prophétise, en 7, 14 :
« C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe : voici la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils et elle lui donnera le nom d’Emmanuel ».

En ce temps de l’Avent, nous pouvons ainsi préparer nos cœurs et nos âmes pour fêter la venue de Jésus, dans la joie ! Venez en famille ou avec vos amis, petits, jeunes et grands, pour recevoir le pardon de Dieu. De nombreux prêtres seront présents le 14 décembre de 18h à 22h dans l’église saint Germain. C’est seulement si nous nous laissons réconcilier dans le Seigneur Jésus, avec le Père et avec nos frères que nous pouvons être vraiment dans la paix.
« Et cela, nous l’avons tous ressenti dans notre cœur lorsque nous allons nous confesser, avec un poids sur l’âme, un peu de tristesse ; et quand nous recevons le pardon de Jésus, nous sommes en paix, avec cette paix de l’âme qui est si belle et que seul Jésus peut donner, lui seul. » (Pape François audience générale, 19 février 2014)

Quand le jour de Noël arrivera, vous serez unis à l’Église primitive et vous pourrez dire : Maranatha ! Viens, Seigneur Jésus! Amen !

Père Akmal LAL DIN