Appelez-nous 01 45 14 08 15
Éditorial
Accueil Sermons Quand un ennemi me rend service

Quand un ennemi me rend service

Date: 23 février 2019

feuille secteur n916 2019-02-24

Semaines du 24 février au 9 mars 2019 – Année C
1 S 26, 2.7-9.12-13.22-23 ; Ps 102 ; 1 Co 15, 45-49 ; Lc 6, 27-38
Si 27, 4-7 ; Ps 91 ; 1 Co 15, 54-58 ; Lc 6, 39-45

« Je vous le dis, à vous qui m’écoutez. » Aujourd’hui Jésus sollicite particulièrement ton attention. Si tu veux apprendre à aimer comme Dieu t’aime, écoute-le. Si tu veux apprendre l’amour qui permet de sauver chaque relation, écoute-le bien.

Jésus m’appelle à un amour inconditionnel et sans limites : « Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. » L’ennemi n’a rien pour attirer la sympathie, encore moins l’amour. Et pourtant il m’offre l’opportunité d’apprendre l’amour même de Dieu. C’est un amour qui montre toute sa beauté dans le pardon.

Le vrai amour, on ne l’apprend que dans un climat de contrariété, au contact avec des ennemis et dans l’expérience de l’ingratitude. Si nous pensons apprendre à aimer dans les conditions où tout le monde nous aime, c’est comme si on voulait apprendre à nager sans entrer dans l’eau.

Je souhaite que nous soyons tous entourés des personnes bienveillantes. Mais si cette bienveillance parvient à manquer, ne nous plaignons pas. C’est une bonne occasion pour faire grandir et purifier notre amour. Le pardon rend notre amour plus solide et résistant dans la traversée des épreuves.

Pour nous manifester son amour, Dieu n’a pas attendu que nous le méritions. « La preuve que Dieu nous aime, c’est que le Christ est mort pour nous, alors que nous étions encore pécheurs et ses ennemis. »
(Rm 5,8.10)

Le pardon venant de l’amour est un don gratuit.

Le pardon ne pose aucune limite.

Le pardon libère le cœur et rend meilleur, aussi bien celui qui pardonne que celui qui est pardonné.

Père Wojtek KOWALEWSKI omi