Confession

Le Seigneur Jésus-Christ est le médecin de nos âmes et de nos corps. Il a pardonné ses péchés au paralytique et il lui a rendu la santé du corps. Il a voulu que son Eglise continue son œuvre de guérison et de salut, par la force de l’Esprit Saint. C’est le but des deux sacrements de la guérison : le sacrement de la Réconciliation (appelé aussi "confession") et le sacrement de l’Onction des malades. 

Le sacrement de Réconciliation

Le pardon des péchés commis après le Baptême est accordé par la confession. Dieu est plein de miséricorde et désireux de sauver tous les hommes : Il les invite à la conversion.  La confession individuelle des péchés suivie du pardon sacramentel appelé l’absolution est le moyen habituel pour la réconciliation avec Dieu et l’Eglise. Seuls les prêtres reçoivent de l’autorité de l’Eglise la faculté de pardonner les péchés au nom du Christ. La conversion implique de regretter les péchés que l’on a commis et de s’engager par une ferme résolution à réparer le mal que l’on a fait et à ne plus pécher à l’avenir.

Le sacrement de la réconciliation nous fait rentrer dans la pleine communion avec Dieu. Il nous réconcilie avec l’Eglise et avec nos frères. Il nous donne la paix et la sérénité et fait grandir nos forces spirituelles pour vivre en chrétiens.

Pour recevoir ce sacrement et rencontrer un prêtre, prenez contact avec eux dans leurs horaires d'accueil :

- pour Saint Germain ;

CONFESSIONS au centre pastoral :

=> Le mardi de 17h00 à 19h00 - Père François

=> Le jeudi de 17h00 à 18h30 - Père Serge

- pour le Relais Jean XXIII ;

- pour Sainte Marguerite ;

- pour Sainte Thérèse.