Devenir prêtre, religieux(se) ?

Je veux devenir prêtre, religieux , religieuse, consacré(e)

Les vocations sacerdotales ou religieuses ?

La vocation, c'est "être appelé", "être appelé par" et "être appelé pour". Cela demande une écoute, une réponse.

La vocation, c'est une certaine manière de vivre sa vie, de la comprendre et de l'ordonner comme un service. Mais l'appel, l'origine de la vocation n'émane pas de la personne. Celle-ci ne peut que le recevoir et y répondre en toute liberté.

Pour les chrétiens, l'appel vient de Dieu, de la Parole du Christ invitant à le suivre et à être ses témoins dans le monde et dans l'histoire. Tout chrétien, par son baptême, est appelé à faire de sa vie une réponse et un service. La vocation baptismale se déploie dans tous les états de la vie : le mariage chrétien, le diaconat, le célibat pour le Royaume dans une vie consacrée ou une vie religieuse, comme prêtre.

Pour devenir prêtre, il faut recevoir le sacrement de l’ordre

Le mot Ordre est étranger au Nouveau Testament. Il désignait dans le Rome antique chacun des trois corps sociaux parmi lesquels se répartissaient tous les citoyens : les sénateurs, les chevaliers et le peuple. Dans l'Eglise, il distingua, dès le second siècle, le clergé du peuple. A l'intérieur du clergé, on distingue l'ordre des évêques, l'ordre des prêtres et celui des diacres. Chacun est promu à son ordre respectif par l'ordination, que confère l'imposition des mains de l'évêque. C'est là le sacrement du ministère apostolique.

Le sacerdoce des évêques et des prêtres diffère essentiellement de celui des fidèles, bien que « l'un et l'autre, chacun selon son mode propre, participent de l'unique sacerdoce du Christ ». Les allocutions qui ouvrent la liturgie de l'ordination de l'évêque et des prêtres mettent en lumière leurs charges respectives : par le ministère de l'évêque, c'est le Christ qui continue d'annoncer la Bonne Nouvelle et de dispenser aux croyants les sacrements de la foi ; par la paternité spirituelle de l'évêque, c'est lui qui agrège à son propre corps de nouveaux membres ; par la sagesse et la prudence de l'évêque, c'est lui qui guide (le peuple de Dieu), dans son pèlerinage terrestre, jusqu'au bonheur du ciel.

Le prêtre, collaborateur de l’évêque, est au service du peuple de Dieu. Configuré au Christ, Prêtre souverain et éternel, le prêtre est consacré pour annoncer l'évangile, pour être le pasteur du peuple de Dieu et pour célébrer la liturgie, surtout en offrant le sacrifice du Seigneur, c'est-à-dire en célébrant la Messe. Le prêtre célèbre d’autres sacrements : ceux du baptême, du pardon, des malades, du mariage. Il peut avec une délégation spéciale célébrer la Confirmation. L’évêque, en plus de ces sacrements, peut célébrer la Confirmation et les ordinations diaconales et sacerdotales.

La vie religieuse apostolique, monastique et missionnaire

Il s'agit, comme pour tout chrétien, de suivre le Christ en vivant l'Evangile mais
• avec d'autres que l'on n'a pas choisis (vie communautaire)
• pour toujours (vœux définitifs, « publics »)
• à la manière du fondateur ou de la fondatrice.

Il existe de très nombreux instituts religieux (congrégations, ordres, monastères, etc.).

Chacun d'entre eux a été fondé par une ou plusieurs personnes qui ont été marquées par un visage particulier du Christ :
• le Christ qui se fait proche des exclus de toutes sortes,
• le Christ qui enseigne,
• le Christ qui guérit,
• le Christ qui prie son Père dans le silence et la solitude, etc.

Chaque institut a ainsi une « couleur » particulière, appelée charisme.

Les vierges consacrées

Ce sont des femmes consacrées définitivement à Dieu dans le célibat et la chasteté, par l'évêque de leur diocèse. Elles se mettent au service de l'Eglise diocésaine, de manière individuelle sans rattachement à un groupe particulier.

Pour réfléchir à la vocation de prêtre, de religieux, de religieuse , ou de consacré, il bon de rencontrer un prêtre de sa paroisse ou de contacter le « service des vocations » sur le diocèse de Créteil :

Père Dominique RAMEAU en est le responsable. Tél. : 01 45 21 01 15
Permanence : Le jeudi de 17h à 19h à l'évêché, ou sur rendez-vous au 01 45 17 23 72.