Histoire de la Paroisse

1914

A la veille de la guerre, le quartier des Rigollots entouré de champs et vergers préoccupe Monseigneur Amette archevêque de Paris. C'est un quartier en pleine construction dont l'évangélisation est nécessaire.
Marguerite Ruel, épouse du propriétaire du BHV et habitante de Fontenay lègue la somme nécessaire à l'achat du terrain pour la construction d'une église. L'association diocésaine achète des parcelles de terrains avenue de la République.
La guerre éclate.

1918

L'Abbé Marie, vicaire à Saint Germain, fait le catéchisme dans une boutique de la rue Roublot et y dit la messe le dimanche. La boutique est baptisée « Chapelle Notre Dame du Rosaire ».

Les fidèles avaient à coeur de prendre soin de leur lieu de culte.

1920

L'Abbé Mégemont est nommé administrateur de la paroisse le 10 octobre ; le 15 octobre le terrain sis aux 23 et 25 avenue de la République est acheté.

Les premiers coups de pioches sont donnés par l'Abbé fondateur, véritable apôtre défricheur, et les amis de la paroisse. La chapelle de brique et de bois voit le jour.

Noël 1920 : la première messe de minuit est célébrée sur le terrain dans une chapelle provisoire.

1921

Le 16 avril, la nouvelle chapelle est bénie et sa première messe est célébrée. A l'Ascension, 62 enfants font leur communion solennelle.

Le 13 novembre 1921

Le cardinal Dubois procède à la bénédiction de la chapelle achevée.

La vie de la paroisse s'organise autour de la chapelle pendant de nombreuses années.

La chapelle devenue trop petite sera remplacée par l'Eglise actuelle.

1938

Le 20 mars, par un beau dimanche de printemps, la paroisse Sainte Marguerite inaugure son église en présence de S.E. le cardinal Verdier, Archevêque de Paris.