Éditorial
Accueil Sermons Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous son amour atteint la perfection

Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous son amour atteint la perfection

Date: 13 mai 2018

Semaine du 13 au 19 mai 2018 – Année B
Ac 1, 15-17. 20a. 20c-26 ; Ps 102 ; 1 Jn 4, 11-16 ; Jn 17, 11b-191

Cette phrase dans la lettre de Jean (4,12 ) nous invite à une réflexion  sur deux points :
– notre source comme notre but sera toujours notre union à Dieu
– le seul chemin pour entrer dans le Royaume de Dieu c’est celui que nous a ouvert le Christ ; la conversion.
Le grand défi de l’Église est de mobiliser tous les hommes de bonne volonté pour annoncer la Bonne Nouvelle à ce monde en plein bouleversement, et notre préoccupation première devrait être de nous interroger, nous mobiliser. Qui que nous soyons, prêtres, diacres, consacré(e)s, laïcs, il est évident que seul, nous sommes dans l’incapacité de mettre en œuvre au quotidien une démarche d’évangélisation ; mais que tous ensemble les uns avec les autres, chacun avec nos charismes, peuple de croyants, nous pourrons témoigner de la Bonne Nouvelle de Jésus Christ.

Nous sommes appelés à assumer nos responsabilités de baptisé. L’Église au nom de sa foi a un service à assumer au sein de la société, une parole à adresser ; ne nous laissons pas enfermer dans une démarche d’attente ou d’entretien, prenons l’initiative du ’Aller Vers’ soutenons celles et ceux qui concrètement mettent ces deux mots en actes en allant vers nos frères exclus, marginalisés, ignorés. N’ayons pas peur de nous mettre à la disposition de celles et ceux qui dans la vie quotidienne témoignent de l’Évangile.

Par le baptême, Dieu nous adopte comme filles et fils. Par le baptême, nous sommes prêtre, prophète et roi, mais nous ne sommes pas l’Église tout seul. La grâce de notre baptême doit toujours être vécue en lien avec les autres. Gardons présent au plus profond de notre cœur que notre mission de baptisé ne pourra se vivre que dans la Parole et les Sacrements.

Dans quelques jours nous célébrerons la Pentecôte, ils seront nombreux de tous âges, origines … à recevoir l’Esprit Saint. Et nous qui avons été confirmés, nous devrions, nous aussi, faire mémoire de ce sacrement.

Michel CALMELS diacre permanent

La feuille de secteur n°886 de la semaine du 13 Mai 2018