Appelez-nous 01 45 14 08 15
Suivez nous

Miséricorde

Date: 17 avril 2020

Semaine du 19 avril au 25 avril 2020 – Année A
Ac 2, 42-47 ; Ps 117 ; 1P 1, 3-9 ; Jn 20, 19-31

télécharger la feuille Église à Fontenay n°963

Selon l’Écriture, la miséricorde de l’homme ne se mesure pas à un étalage de sentiments mais à des preuves concrètes. Donner dans une authenticité d’amour, de gratuité : la personne a de la valeur, la rencontre personnelle passe avant tout. Il fut un temps où l’on parlait Bonnes Œuvres, mais Belles Œuvres est plus parlant surtout celles qui sont proclamées par Jésus dans les Béatitudes.

Comment nos actes révèlent-ils leur valeur chrétienne ? En premier lorsqu’ils sont un oui au projet de Jésus et que notre réponse guidée par l’Esprit est le signe que nous faisons nôtre la spiritualité du geste. Lorsqu’ils sont désintéressés, gratuits, actes d’amour du prochain. Nous risquons parfois de nous tromper mais ce qui compte ce n’est pas le geste mais ce qu’il donne à voir. Ils sont évangéliques quand ils se situent dans l’esprit des Béatitudes et que nous les vivons dans l’expérience de notre baptême. La Parole de Dieu en ce dimanche nous invite à la miséricorde, à la charité fraternelle.

Les Actes des Apôtres nous apparaissent comme l’idéal de la communauté chrétienne, une sorte de “prototype” de l’Église, alors que Pierre nous invite à durer, sur le chemin ouvert par notre baptême. Tout est acquis maintenant, à nous d’entretenir le jardin, arracher les mauvaises herbes, arroser, prendre soin des plantes malades, Prendre soin.

Comment vivre ce confinement dans une double démarche spirituelle et matérielle, ces jours difficiles à vivre, ces épreuves qui sont le lot de chacun, nous savons, nous croyons que ces épreuves ne sont que passage. La Vie l’emporte toujours sur la mort, nous l’avons célébré dimanche dernier.

Christ est ressuscité, Il est vraiment ressuscité !

Michel CALMELS Diacre permanent

Illustration : Photo de Pedro Kümmel sur Unsplash