Appelez-nous 01 45 14 08 15
Suivez nous

Présentation du Seigneur au Temple

Date: 31 janvier 2020

Semaine du 2 au 8 février 2020 – Année A
Ml 3, 1-4 ; Ps 23 ; He 2, 14-18 ; Lc 2, 22-40

Lorsque nous fêtons la Présentation de Jésus au Temple, en quelque sorte nous faisons aussi mémoire de la rencontre entre Syméon et le Messie, moment charnière entre la première Alliance et
la Nouvelle.

Une fois encore, Marie nous montre le chemin. Marie la « Toute Pure » se soumet aux prescriptions de la loi de Moïse qui imposait aux accouchées de se présenter au Temple 40 jours après la naissance de leur enfant. Luc y attache tellement d’ importance, que par trois fois il parle du respect de Marie pour la loi Juive. Marie, Joseph, Jésus ; la Sainte Famille est venue présenter son offrande : 2 tourterelles, modeste offrande, offrande de pauvre. Par cette démarche, Ils viennent faire mémoire du passage de la terre d’esclavage à la terre promise, sous la conduite de Moïse du peuple d’Israël (Ex 13, 13).

Le même jour, en même temps, poussé par l’Esprit Saint, Syméon se rend au temple. C’est un homme âgé, juste, religieux, croyant ; l’Esprit Saint lui a révélé qu’il ne verrait pas la mort avant
d’avoir vu le Messie. Jésus, Marie et Joseph entrent dans le temple. Improbable rencontre, ils ne se connaissent pas, et pourtant la promesse faite à Syméon va se réaliser. D’un côté un vieillard porteur de l’attente et de la foi séculaire d’Israël, au même moment au même endroit le Messie sera présenté au Seigneur dans le Temple de Jérusalem.

Qui rencontre qui ? Jésus Syméon, Syméon Jésus ? Qu’importe, le vieil homme reconnaît en ce bébé le Messie attendu, il prend Jésus dans ses bras. Sainte Rencontre entre les deux Alliances,
sous la lumière de l’Esprit Saint . Maintenant, Syméon peut chanter la gloire de Dieu :

Maintenant, ô Maître souverain
Tu peux laisser ton serviteur s’en aller en paix, selon ta parole
car mes yeux ont vu le salut que tu préparais à la face des peuples.

    Sainte Rencontre, Syméon authentifie Jésus comme le Messie, dans l’enceinte même du Temple. Il bénit Marie la mère du Messie, et Joseph a la place de père délégué du Père des Cieux.
Reconnu comme tel dans le Temple, il sera en charge de Jésus tout au long de cette période de l’«enfouissement » jusqu’au début de la vie publique de Jésus.

    Pourquoi ce récit de Luc ne chercherait-il à nous faire comprendre et découvrir la démarche messianique de Jésus ? Aujourd’hui, offert à Dieu au centre de Jérusalem, dans le Temple dans les bras de Syméon ; demain, hors de Jérusalem cloué sur les bras de la croix s’offrant pour les hommes.

    Des rencontres ont jalonné et jalonnent la vie des hommes et des femmes. Elles sont souvent sources de joie pour celles et ceux qui acceptent de les vivre dans la réciprocité de l’écoute, de
l’accueil de l’autre. Prendre un temps, donner du temps à l’autre, c’est reconnaître en lui peut être un frère, une sœur en Christ, sûrement une créature de Dieu.

Michel CALMELS, Diacre permanent

Illustration : Siméon avec l’enfant Jesus, Peter Brandl (1668-1735), 1725,Galerie nationale de Prague